Allô, docteur?

Avant de poster tous les articles en retard, notamment sur les n superbes restaurants testés dernièrement, le voyage à Séoul-Tokyo-Jeju et autres petits plaisirs de la vie, je partage un petit outil 2.0 récemment découvert et testé (et qui m’a bien simplifié la vie):

http://www.mondocteur.fr/

Le concept est assez simple et rassemble les avantages des pages jaunes, tripadvisor, http://www.lafourchette…

Recherche de médecin, localisation du cabinet, un maximum de détail, créneaux disponibles et… CLICK le RDV est pris, la confirmation reçue et l’agenda bloqué!!! (et on peut également laisse son avis sur le médecin – donc s’en servir pour le choix!)

Plus besoin d’attendre des mois pour un RDV, de harceler tout son entourage pour une reco, d’appeler 20 fois la secrétaire et j’en passe… tout est si simple!!!

Merci aux fondateurs, surtout à l’ESCP-ien dédicace 😉

Passage 53 ou la surprise continue…

Notre marathon des tables parisiennes étoilées Michelin de chefs Japonais continue et la liste s’allonge semaine après semaine, tout autant que les (très) bonnes surprises…

Best of the best à ce jour dans le classement des MimiChoupi, Passage 53, à deux pas de la maison, où nous avons dignement célébré les 40 (+x) ans de Maman Mimi autour d’un superbe déjeuner.

RESTAU SCOPE

http://www.passage53.com

M’étendre sur le charme du Passage des Panoramas (dont il faut tout de même noter l’incroyable développement ces dernières années) serait superflue mais il joue sa part dans l’unique expérience.

 

Au bout du passage, le brouhaha et l’animation de son annexe, Gyoza Bar, contraste avec la discrétion du restaurant. On ne vient pas ici pour le cadre, même si la déco, très minimaliste, est plutôt plaisante: le restaurant est étroit presqu’exigu, les rares tables sont proches et l’intimité n’est pas garantie! pas beaucoup de lumière malgré le blanc des murs…

IMG-20140320-00932

IMG-20140320-00931

Le service est en revanche très agréable, notre charmant sommelier japonais très disponible n’a pas lésiné sur les conseils et recommandations de tout genre, et au passage confirmé que le restaurant gastronomique que nous avons booké pour Tokyo next week, Ryugin, est selon lui « le meilleur restaurant a Tokyo » – YAAAAAAAAAAAAY

La magie se crée en cuisine à l’étage par une armée de petites mains japonaises (quasiment autant de commis que de couverts) et les plats atteignent les tables par un petit escalier en colimaçon (si inefficace mais si japonais!)

Pour commencer, velouté de mousse et fleur de brocoli: parfait équilibre de croquant et craquant, de douceur et de volupté – sublimage de brocoli comme on dirait chez Top Chef

IMG-20140320-00930

Gelée d’algue rouge dulse, radis croquants, mousse de haddock fumé et couteaux: un jeu de texture, de sensation en bouche, de jeux de températures sublimes, la fraicheur, la pointe iodée et la parfaite fermeté des couteaux un délice absolu…

IMG-20140320-00933

En plat: Saint jacques et fines lamelles de champignons et morilles, sauce au  vin jaune: cuisson parfaite, sauce aérienne si légère couronnée de notes boisées et terreuses par les petits champignons

_MG_5441

Poulet jaune des landes accompagné d’oignons nouveaux, pomme de terre grenaille de Noirmoutiers et pure de panais: la volaille fond en bouche et se marie à merveille avec la touche croquante des petits oignons et le moelleux-ferme des pommes de terre

IMG-20140320-00934

Les plateaux de mini-desserts, tout aussi divins les uns les autres

IMG-20140320-00939

Pomme coustillante mousse tarte tatin: plusieurs couches de surprise dans une bouchée – est-il possible qu’une pomme soit si délicieuse?!

IMG-20140320-00935

Tiramisu: le best dessert du jour, une intensité de café jamais vue, une profondeur de gout et un mélange de textures absolument unique

IMG-20140320-00936

Tarte de lait chocolat noir: si simple mais si bon, la crème de chocolat et le biscuit n’ont pas fait long feu

IMG-20140320-00937

Merci pour la dédicace du mille feuille au sucre noir de Madagascar

IMG-20140320-00938

Et la double portion de madeleines au beurre de châtaigne (« c’est quel goût ça déjà? amande?!)

IMG-20140320-00940

 

La note est très correcte et la barre beaucoup trop haute désormais beaucoup trop haute!!!

Prochain sur la liste: l’annexe Gyoza bar

Pop Home ou JCDC même à la maison…

 

 

Non satisfait d’habiller les fashionistas, Monsieur de Castelbajac s’attaque également a votre intérieur!

 

Vente privée autour de la déco intérieure: tapis, vaisselle, linge de table etc

Aussi pop et sympa que le reste…

Ce mercredi et jeudi, toujours au 64 Quai de Jemmapes près du canal

 

155933_701385136580092_316656032_n

Nous avons déjà fait nos emplettes en avant-première par l’acquisition d’un tapis:

Paris-20140328-00946

 

London Calling ou Un weekend Tour du Monde

D’où vient ce fameux « London Calling » ? Je l’ignore totalement, probablement autant que les auteurs des (at least) 10 posts FB tous les weekends… mais qu’importe!

44128-640x360-skyline_westminster_large

Londres, ville que j’ai voulu quitter à tout prix pendant plus de trois ans (!!!), ne m’a jamais autant manqué que depuis… mon retour à Paris.

Caprice de Mimi ? Simple effet psychologique du « Grass is greener on the other side » ?

BEFORE (Londres à l’époque de Mimi) :

-Quel temps de chiotte…

-Quel ennui…

-Tout est si cher…

-Pas d’ami…

-SORTEZ MOI DE LA !!!!!!!!!!

AFTER (Londres aujourd’hui) :

-Temps de MABOUL !!! plein soleil, T-shirt/jeans en Mars, incroyable !!!

-un weekend est beaucoup trop courrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrt pour tout faire!!!!

-money ? who cares ?

-un weekend est beaucoup trop courrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrt pour voir tout le monde !!!

-JE NE VEUX PAS RENTRER!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Bref, dans tous les cas, gros succès sur les retrouvailles, l’organisation du weekend d’anniversaire de Choupi et surtout la quête du « something different » avec, en bonus, un mini tour du monde

1. JAIPUR

amer-fort

Petite virée en Inde dès notre arrivée à Amaya, un restaurant indien fusion étoilé Michelin

http://www.amaya.biz/

Le cadre bling bling un brin kitsch rappelle de nombreux endroits à New-York, le restaurant est gigantesque, lumière tamisée et plein à craquer même à 23h

Les cocktails sont délicieux ainsi que tous les petits plats à partager bien relevés par toutes ces épices…

Une note plutôt salée mais une très bonne expérience pour bien commencer le weekend

2. SEATTLE

seattle

La journée du lendemain commence évidemment par une petite virée au Starbucks (chose interdite à Paris!): un skinny capuccino à la main, un Chai Tea Latte pour Choupi, et un Chocolate Roll bien fat en guise de petit-déjeuner, à Londres ou Seattle, c’est permis!

3. HANOI

images

Retrouvaille d’amis autour d’un déjeuner à Pho,  chaîne de restaurants vietnamiens style cantine comme Londres fait si bien

http://www.phocafe.co.uk/

Le service est rapide et agréable, la cantine est sans prétention mais le décor agréable, autant que les plats, simples mais copieux et bons

4. NEW YORK CITY

New-York  4449Broadway

Direction Broadway au Victoria Palace Theatre pour la comédie musicale Billy Elliott, cadeau surprise pour Choupi, fan du genre (… no comment…)

Billy-Elliot-The-Musical

http://billyelliotthemusical.com/

Malgré un public auquel on ne voudrait être associés pour rien au monde, la performance des petits rats de l’Opéra, le spectacle, le jeu et les chants étaient très appréciables, même si les trois heures ne sont pas passées totalement inaperçues…

A suivi la balade à Green Park (que nous appellerons ersatz de Central Park!) sans oublier les emplettes bons plans

Boots, le Duane Reade local, où je me jette régulièrement sur les Chap Stick, le paracétamol à 69p les 30 tablettes et les multivitamines « 3 for 2 »

http://www.boots.com

Charles Tyrwhitt, le meilleur plan pour chemises professionnelles selon Choupi

http://www.ctshirts.co.uk

Lillywhites, pour les affaires de sport

http://www.lillywhites.com/

Anthropologie, ma boutique préférée de West Broadway à Soho (NYC), total bobo chic attitude

http://www.anthropologie.eu/anthro/index.jsp

 

5. TOKYO + PEROU

8d6b62f6c6dd7c6ebba64f8049fdf130_large +  Tokyo_Tower_and_around_Skyscrapers

Et si on mixait Harajuku au Macchu Picchu?

Apéro dans un nouveau bar conseillé par l’ami Sammy au cœur de Soho (Londonien) : Chotto Matte !

http://www.chotto-matte.com/

Le bar, d’inspiration japo-péruvienne, présente un décor street-art underground très tag alliant design, lumière tamisée et branchitude

chotto-matte-oliver-rudkin

Les cocktails à base de saké sont tops ainsi que les petits nibbles (a.k.a. « merdouilles à grignoter ») fusion : des canchas aux différents rolls, on se régale!

 

6. LIMA (le vrai)

Lima.Catedral

Une étoile Michelin qui change de Paris, on ne pouvait trouver mieux !

Cette cuisine est apparemment très à la mode à Londres (peut-être atteindra-t-elle Paris dans quelques années ?) et c’est parfait pour préparer notre voyage cet été

http://www.limalondon.com/

De nouvelles saveurs, de nouveaux mélanges, tout était délicieux, qu’importe l’authenticité (l’amie péruvienne confirmera le lendemain qu’on ne trouverait pas ces plats au Pérou, soit…)

 

Nos choix:

BRAISED OCTOPUS

Organic white quinoa. Botija olive

octopus-new-sm

SEA BREAM

Tiger’s Milk. Ají limo pepper. Red onion. Cancha corn

ceviche-new-sm

BEEF PACHAMANCA

Wild black quinoa. Cusco Corn. Cow’s milk. Pink molle pepper

SEA BASS CHALACA

Goat cheese. Olluco vegetable root. Avocado oil

 

Les cocktails à base de Pisco (eau-de-vin péruvienne) sont absolument divins, particulièrement ceux à base de café

 

7. MOSCOU

39-1

Retrouvailles / séance de baby-sitting chez mon ex-collègue russe dimanche

Sur place: les deux ex-collègues russes, un ex-collègue Chypriote, la petite amie péruvienne de l’un d’entre eux et…. Mimi !

 

Et last but not least… LONDON!

-le brunch à l’Electric pour retrouver les Eggs Royale, miaaaaaaaaaaaaaaaaaaam

http://www.electricdiner.com/

-le café au 202 au milieu des vestes et robes Nicole Farhi

http://www.202london.com/

-la balade dans un jardin privé à Notting Hill, réservé aux (très) riches – soooooooooooooo London!

 

Une bonne petite sieste dans l’Eurostar permet un retour à la réalité en douceur, but I will be back!!!

 

ps. plus que quelques centaines kilomètres de retard sur le chemin des cadeaux, surprises et autres bisounourseries pour l’ami Choupi… ^^

Tadaaaaaaaaaaaaa

Lever de rideau tant attendu…. roulement de tambour…. Révélation du Nouveau Nid!

Les prochains invités noteront l’ajout de quelques éléments clés de décoration depuis le passage du gentil photographe de airbnb (pas d’inquiétude, les trous de l’étagère à vins ont été comblés…)!

La pièce à vivre

large 1 12 10 9 11 7 8 6 5 3

4 2

 

 

Notre chambre

14   13

La Salle de bain

16 15

Décoration en cours pour la chambre d’amis et les WC, à visiter sur place!

 

La Belle Assiette ou comment jouer au riche le temps d’un diner

Vous n’êtes pas cuisinier ? ou simplement flémard ? Mais vous aimez recevoir vos amis?

Avec un chef qui fait tout chez vous, ce serait telllllllement plus simple et vous en aviez rêvé suite à une séquence dans Zone interdite et Capital ?  La belle assiette https://labelleassiette.fr/ l’a fait !

Le site, créé par des anciens de l’ESCP (décidemment, ils sont partout…), répertorie plus de 200 chefs partout en France pour des prestations en entreprise, à domicile, et autres banquets. Des chefs et leurs menus sont proposés, une commande personnalisée est également possible et les chefs s’occupent de tout! Les courses, la préparation, le dressage, même le nettoyage et le « mettage dans le lave-vaisselle »!

Suggérée par un couple d’amis pour un diner à 6 un vendredi soir, l’idée n’a pas immédiatement séduit.

Nous aimons recevoir, surtout depuis l’official opening de notre *nid d’amour*, et trouvons une partie non négligeable du plaisir dans la sélection du menu (parfois même du thème !), la cuisine, la préparation, la mise en place… donc le concept nous était peu familier.

Le prix par personne était également non négligeable – pourquoi ne pas aller au restaurant? La liste du fooding.com s’allonge d’heure en heure…

Et quelle garantie de qualité?!

La surprise fut d’autant plus agréable! D’ailleurs si j’avais su, la mitrailleuse photo aurait été du diner…

Nous avons choisi un menu proposé (il est possible de customiser le menu – mais la prestation aurait alors dépassé la limite du budget raisonnable) par un chef recommandé (il est possible de faire venir des amateurs « non recommandés » – la prestation est alors beaucoup moins onéreuse, mais pourrait s’apparenter à un testing ou une séance cobaye…)

Merveilleux accueil par nos hôtes, qui du coup ont pu pleinement profiter du diner avec nous (pas de courses, ni d’aller-retour en cuisine !), qui nous ont gâté en vin (dont un Faiveley rouge absolument sublime http://www.domaine-faiveley.com/ )

Et nous nous sommes tout simplement ré-ga-lés grâce à notre chef Fabrice Bloch

Le menu

Amuse-Bouche

Canapés de rillettes de thon à la coriandre

 Entrée

Millefeuille de tomate et ricotta au basilic, crumble de parmesan

Plat

Filet de poulet en croûte d’amandes, riz cardamome et sauce aux agrumes

Dessert

Coulant au chocolat Valrhona à la fève de Tonka, brunoise de fruits de saison

De superbes ingrédients, une préparation en live en grosse partie et un chef très sympathique et généreux, qui a bien aimablement partagé recettes, petits tips et conseils de restaurant et avec qui nous avons allégrement papoté suite au diner

Attention, service addictif!

Comme des Poissons ou Tsukiji à Paris

En pleine préparation pour notre voyage à Tokyo en avril, ce déjeuner des 30 mois tombait à pic !

Paris-20140226-00915

De nombreux Japonais avaient couvert ce restaurant d’éloges depuis des années et il m’a fallu un Choupi pour m’y emmener !

http://lefooding.com/fr/restaurants/restaurant-comme-des-poissons-paris

 

On se croirait au marché de poissons de Tsukiji, un comptoir, un chef-ours bien Japonais, 9 chaises, des serveuses au français hésitant, une carte simple et du bon poisson très frais.

IMG-20140226-00910

Le poisson est excellent, le thon et le saumon fondent dans la bouche, les autres poissons divers et variés de mêmes, les assaisonnements sont bien raffinés à la japonaise et très goûtus.

Le maquereau et la soupe miso sont délicieux

Paris-20140226-00911

La salade de la mer

Paris-20140226-00912

Le chirashi

Paris-20140226-00913

Les sushis

Paris-20140226-00914

Tcho oishiiiiiiiiiiiiiiiiiii ^^

Seul regret du déjeuner, même à Paris, on a connu meilleur service :

=> Je prends mon courage à deux mains pour me lancer dans une petite phrase de Japonais, encouragée par Choupi : « sumimasen, gari o onegaishimasu » (pourriez-vous nous donner un peu de gigembre svp – ou GINGIMBRE)

Pas de réponse… « quoi ? garii ? » et pouf un tas sur l’assiette

=>Histoire de finir le riz de mon chirashi, je demande du nori (algue) à la serveuse, le chef me pose une feuille d’algue sur l’assiette… et j’entends la serveuse lui demander en japonais « c’est combien la feuille d’algue? » « 1EUR »

non, j’ai du mal comprendre…. mais mon japonais n’est pas si mauvais car il y avait bien NORI – 1EUR sur l’okanjo (l’addition), qu’elle nous a gentiment apportée exactement 3 secondes après nous avoir demandé si nous avions terminé…

On va dire qu’ils concentrent toute leur énergie sur le poisson!!

En tout cas, arigato kawai Choupi sama~ ^^

Le thé vert ou la version nasiatique du chocolat

Historiquement, l’Asie n’est pas réputée pour sa pâtisserie qui se limite à quelques gâteaux de riz et autres chinoiseries aux haricots rouges : un petit plateau de fruits et du thé remplacent le plus souvent les bons gros gâteaux et clôturent les repas sur une note de légèreté.

Mais avec la mondialisation et face à une demande grandissante (interne et externe à la Nasie !), l’offre s’est rapidement adaptée qui allie toutes les bases de la pâtisserie à l’occidentale et la potion magique ô combien japonaise : le thé vert.

Le thé vert est sacré au Japon, et on y en trouve des dizaines de genres différents. Les principaux à retenir :

-le matcha (le thé vert en poudre) : une poudre de thé vert moulu sur des meules traditionnelles en pierre. Considéré comme le meilleur des thés verts, il est utilisé pour la cérémonie du thé et s’adapte à de nombreux usages dans diverses recettes culinaires.

matcha10 OLYMPUS DIGITAL CAMERA

-le sencha (le thé vert en feuille) : celui que nous connaissons, c’est le plus populaire des thés verts

tea_green_sencha

-le hojicha (le thé vert grillé) : le thé est grillé à haute température, d’où sa jolie couleur marron.

306_bancha-hojicha_1

-le genmaicha (le thé vert aux grains de riz grillés) : un mélange de Genmai (riz décortiqué) grillé avec du matcha (poudre de thé vert) qui lui donne un goût très particulier de noisette

the-vert-japonais-japan-matcha-ceremonial-pan-genmaicha

Le seul thé vert adapté aux pâtisseries est donc le matcha (d’où les matcha cake, matcha cheesecake, matcha cookie et autres matcha Frappuccino, quelques peu surprenant pour le voyageur ignorant !) qui, malgré son prix élevé, est totalement addictif, très bénéfique pour la santé et nul en calorie.

Son goût doucement amer donne un goût unique et particulier qui rend tout bon dessert extraordinaire et une effet psychologique (sûrement – totalement – stupide) fait penser que c’est sain et léger (nous lirons dans moins d’une dizaine de lignes qu’en fait, il y autant de beurre et de sucre dans un matcha cake que dans n’importe quel cake bien gras…)

Aoki en a fait sa signature et tout est absolument délicieux : https://yumignon.wordpress.com/2013/10/16/apres-la-pluie/

Mais d’une part les points de vente ne sont pas nombreux (Lafayette Gourmet, une boutique rue Vaugirard et une à Port-Royal), l’offre est plutôt limitée (surtout à Lafayette Gourmet passées 15h) et ces petites choses ont un prix (premier prix à 4EUR la part…)

Donc nous avons décidé de passer aux fourneaux !

Quatrième tentative de pâtisserie matcha maison (pour l’instant la mieux réussie) après le cheesecake, le fondant au chocolat noir et le tiramisu : le matcha cake

Recette inspirée du site www.750g.com

Ingrédients (pour 6 personnes) :

-3 oeufs

-160 gr de sucre

-150 gr de farine

-70 gr de poudre d’amande

-180 gr de beurre

-une grande cuillère à soupe de Matcha

-quatre cuillères à soupe d’eau tiède pour diluer le Matcha

 

THE Recette

 

  1. Préchauffer le four
  2. beurrer le moule à cake
  3. faire fondre le beurre au micro-onde
  4. mélanger les œufs et le sucre dans un grand récipient (en métal)
  5. faire chauffer le mélange au bain-marie tout en fouettant (au mixeur électrique) pendant au moins 7 minutes
  6. retirer le mélange mousseux du bain-marie tout en continuant à fouetter (pour refroidir le mélange)
  7. ajouter la farine et la poudre d’amande tamisés : incorporer doucement au fouet pour ne pas « casser » le mélange mousseux
  8. ajouter délicatement le beurre fondu
  9. dans un petit récipient, bien mélanger le matcha et l’eau tiède (mélanger doucement afin qu’il n’y ait pas de grumeaux) et l’ajouter au mélange
  10. verser dans le moule
  11. cuire à four chaud (170°C) pendant 40 minutes
  12. sortir du four, démouler et laisser refroidir
  13. servir froid avec du thé vert japonais

Paris-20140227-00917

Tadaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa

Reims de toutes les couleurs

Petite virée dans la ville mythique de Reims pour la journée…

Une grosse (grosse) heure de voiture et nous arrivons au Château les Crayères

http://www.lescrayeres.com/

chateau

en face de la maison Vranken Pommery (a.k.a. the Disneyland of Champ-eï-ne)

Reims_-_Vranken-Pommery_(1)

L’endroit est absolument splendide et majestueux, un très beau château classique à la française. Même la météo capricieuse n’a pas réussi à en gâcher son charme, ainsi que le grand jardin que l’on imagine idyllique les beaux jours de printemps.

Le salon d’accueil rappelle un manoir écossais, de gros canapés tartan vert et rouge extrêmement confortables ornent la pièce, entourée de superbes verrières. On devine une grosse cheminée, des tas de bûches bien symétriques, un gros chien, le cor de chasse, et tout le reste…

chateau-les-crayeres

(la photo doit dater car les fauteuils ont change depuis….)

Champagne oblige, petit verre apéritif de Billecart-Salmon en attendant les amis

Les amuse-bouches sont déjà absolument délicieux, c’est bien parti !

Direction la salle à manger, les tables sont très espacées et assez isolées, on se croirait dans un salon privé rien que pour nous

Le menu déjeuner est superbe, les deux étoiles sont amplement méritées

Amuse-bouches

IMG-20140215-00899

Pré-entrée

Fines ravioles doux au gigembre accompagné d’un bouillon de borsch (consommé de boeuf + betterave)

Legumes de saison

IMG-20140215-00900

Entrée

Foie gras en terrine

Fine gelée au ratafia de Champagne

Pommes sous un voile de navet en aigre doux

IMG-20140215-00901

Plat

Dos de cabillaud du Quiberon

Coquillages de la Rade de Brest au Champagne

Granny smith et riz soufflé au yuzu

IMG-20140215-00903

Mille feuille de poularde de M. Cogniard

Légumes du jardin de Benoit

Mousseline de pommes de terre

IMG-20140215-00904

Soufflé chaud à la noix de coco

Cur glacé au lait de coco

Personnalisé devant vous d’un vieux rhum

IMG-20140215-00905

Miroir au chocolat Guanaja

Sorbet mandarine

Sauce impériale

L’avantage dêtre en couple : pouvoir faire Moit/moit de diversifier les plaisirs !

Le tout accompagné de vins délicieux: Château Vari 2003 Monbazillac et Chablis les Venerables Vieilles vignes

Rebasculons vers le salon pour le thé et la diiiiiiiiiigestion

IMG-20140215-00908

Après quatre heures passées à table, la petite balade est de rigueur

La brasserie qui parait tout aussi chic

jardin-les-crayères-550x366

Une yourte sortie de nulle part

Puis après une micro balade dans la ville, nous nous arrêtons au Vintage derrière la cathédrale afin de faire des emplettes de Champagne.

Conseils du caviste :

Assailly (super sophistiqué, délicieux)

Francis Boulard (pas encore goûté mais fous rires garantis)

http://www.francis-boulard.com/

Henri Giraud – Cuvée Hommage (pas encore goûté)

Puis, nous sommes invités à un apéro chez un adulte reimois grand amateur de champagne, qui nous a merveilleusement reçu autour d’un blanc de blanc Lenoble et un rosé Egly-Ouriet

La stratégie de Choupi a bien marché car bien éméchée, je n’ai pas trouvé l’énergie ni l’envie de me plaindre quand il m’a emmené au…. Stade de Reims pour…. Reims vs Bordeaux !

L’alcool aidant, les 90 minutes sont passées plutôt rapidement (le public était tout de même radicalement différent du midi) mais le match n’avait franchement pas grand intérêt… le froid en revanche a été un bon accélérateur de sobriété !

IMG-20140215-00909

Et une fois n’est pas coutume : Merci Choupiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii~~~

La gym suédoise ou l’aerobic pour Parisiennes bobo

A en croire le nombre de posts sur les restaurants étoilés et les recettes publiés sur ce blog, Mimi pourrait facilement être une petite Nasiatique boulimique (voire obèse).

Heureusement, ces craquages sont espacés de détox (plus ou moins respectées et efficaces), de séances quotidiennes de hoolahoop et depuis (très) peu… de gym suédoise !

http://www.gymsuedoise.com/index?a=loc&s=dt&id=9

L’amie Caverne étant coach à ses heures perdues, une séance d’initiation avait déjà suscité mon intérêt.

Pour une raison floue, le buzz de cette nouvelle activité « trop géniale ! trop top ! trop maboule ! » il y a quelques années m’avait agacé, et j’avais sottement imaginé une séance atroce d’étirements sur fond de musique Björko*-ABBAio-viking entourée de blondes d’1m80 dans une salle IKEA.

En fait, c’est plutôt… différent. Cela se passe dans un gymnase/une école/un autre endroit suffisamment grand, population variée (mais surtout des filles et surtout CSP+ et surtout bobo) et c’est un mélange de step, d’aerobic, d’étirements, d’abdo-fessiers le tout sous fond de musique entrainante… et on tourne en cercle.

Bref, rien de suédois dans l’affaire mais l’heure de gym est efficace, ça transpire et ça tire, ça ne peut que marcher !

J’avoue que l’éloignement de la salle – à l’auuuuuuuuutre bout de Paris (Denfert-Rochereau – DUH), l’hygiène plutôt douteuse (where are the showers and the Molton Browns?!!) n’ont pas tellement encouragé l’assiduité et le rendez-vous répété « Gym suédoise » de mon outlook tous les mercredis à 21h a rapidement été remplacé par des apéros, diners et autres beuveries malgré un brin de culpabilité : « Caverne, faut qu’on fasse de la gym suédoise » répété-je pendant… une année

Par chance, l’école maternelle à 1 minute porte à porte (à cloche pattes) du nouveau chez moi se transforme en salle de gym suédoise tous les lundis et mardis soirs et ma copine Bérénaïce est une élève presqu’assidue (IMPOSSIBLE de trouver la motivation toute seule) !

Deuxième séance ce mardi, je sens que nous sommes bien parties!

OBJECTIF : être au top dans mon nouveau maillot de bain cet été ! (un vrai plan de vie…)

Et le tout pour la maudite somme de 10EUR !

A vos baskets… !

*Islande =/= Suède, soit…